Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/05/2010

UNE RE-NAISSANCE

L’idée de faire ressusciter la cigale uzègeoise n’est pas nouvelle (voir Républicain du samedi 18 décembre 1976) mais il a fallu attendre 66 années pour que ce projet se concrétise.
Née de la volonté de quelques personnes nostalgiques et passionnées de cette revue et du désir de Lucie éditions de s’impliquer dans le patrimoine régional, la Nouvelle Cigale Uzègeoise a pris son envol après avoir passé une période larvaire souterraine qui a duré de longues années.

La première réunion du Comité de Rédaction s’est tenue le jeudi 4 juin 2009 à l’hôtel d' Amoureux, chez Laurence et Christian FELLER. Ce lieu est hautement symbolique, puisqu’il fut la demeure de Jean Jacques Brousson (1), principal collaborateur de Georges Gourbeyre, créateur de la cigale uzègeoise.Tisser le présent sur la trame du passé, innover sans perdre le lien, réinventer sans trahir, ainsi est allée notre réflexion afin de faire renaître l’esprit de cette cigale dans une conception contemporaine et ouverte à tous les courants.

Copie de Portrait JJBd.jpg
Portrait de Jean-Jacques Brousson par Laurent Gsell (coll. Part Feller)


Ceci nous a conduits à structurer notre revue autour de différentes rubriques telles que :

Le dessin : Gérard Depralon, plasticien et dessinateur, dans chaque numéro nous gratifiera de sa vision d’Uzès dont lui seul connait le secret. Cet artiste est aussi le créateur de la couverture de la revue.
La littérature et l’histoire littéraire : riche de la présence passée d’auteurs célèbres et d’un vivier d’auteurs actuels reconnus, la littérature occupera une place privilégiée dans la revue sans pour autant occuper tout l’espace.
L’art : élément central de la revue, il sera approché à travers plusieurs disciplines et sera l’occasion de présenter les artistes de la région ainsi que leurs œuvres.
La science : une approche pluridisciplinaire proposera un large éventail du champ scientifique : des sciences humaines aux technologies nouvelles vous découvrirez les secrets de notre monde.
L’histoire locale : elle sera abordée sous son aspect contemporain à travers des événements du XXème et XXIème siècle qui ont marqué l’histoire d’Uzès et de l’Uzège.
La culture occitane : La langue d'oc (ou occitan) prend naissance au début du Moyen-âge et devient une des grandes langues de la culture européenne. Elle a marqué notre identité et fait partie intégrante de notre patrimoine vivant.
La gastronomie : la rubrique « Le fourneau de la cigale - Lo fornèu de la cigalo » vous fera partager toutes les richesses dont regorgent notre pays. Des recettes originales, venant parfois d’un lointain passé, aux histoires « gourmandes », nous permettront de savourer avec délectation les saveurs du terroir.
Patrimoine : qu’il soit culturel, architectural, naturel, vivant voire industriel, il est l’essence même de nos racines. Pour mieux connaître cet héritage légué par les générations qui nous ont précédées, nous vous ferons découvrir ces richesses très souvent méconnues et parfois insoupçonnées.
La climatologie : si elle s'appuie sur des mesures relevées par satellite et sur d’autres paramètres de haute technicité, mais elle peut aussi lier l’action de la lune et à l’interprétation des proverbes usités à cet effet. C’est ce que nous proposera Jean Mignot dans ses chroniques déjà forts appréciées.
Gens d’ici et d’ailleurs : l’Uzège cosmopolite est une réalité qui fait partie de notre quotidien. Quel regard ont ces personnes sur notre univers ? Quels témoignages peuvent-ils nous faire partager ? Vous trouverez des réponses dans cette rubrique qui leur est consacrée.
Glanes d’ici et d’alentour : un peu d’actualité littéraire, artistique, scientifique et des coups de cœur glanés de-ci, de-là, seront présentés régulièrement.
La cigale d’antan : le lien qui nous relie directement à la source même de notre inspiration. Dans chaque numéro, nous reproduirons un article, un extrait de texte, un poème qui sont parus dans des numéros de l'ancienne revue la cigale uzègeoise.
La publicité : Ces « réclames » qui permettaient d’aider au financement de la revue, revêtent aujourd’hui un intérêt historique et mémoriel de la vie économique d’Uzès. Nous souhaitons perpétuer cet esprit pour que les publicités d’aujourd’hui deviennent un élément de notre « patrimoine » de demain.

Numériser0070.jpg
Extraits de publicité de la cigale uzègeoise n° 4 de juillet 1933


Espérons que La Nouvelle Cigale Uzègeoise trouvera suffisamment d’échos auprès des lecteurs pour traverser les saisons et perpétuer son chant (la cymbalisation) en toutes saisons.


Bulletin d'abonnement 2010 (cliquez sur le lien)


(1) Voir Jean Jacques Brousson, secrétaire d’Anatole France : www.lacritiqueparisienne.fr/61/61brousson.pdf
et Racine à Uzès en 1929
www.lacritiqueparisienne.fr/62/62racine.pdf


Commentaires

Très intéressant. Qui est l'auteur de ce fort documenté communiqué. Christian? Jocelyn?

Écrit par : roux | 22/05/2010

Vous devez faire partie d'un concours des plus beaux blogs sur le web . Je vais ce site !

Écrit par : Romeo | 10/07/2013

Les commentaires sont fermés.